Étiquette : Ho’oponopono

Objectif Bonheur, interview de Cathy Vandendriessche

6

468485_10151600283014487_182813663_oLes pensées négatives sont pour beaucoup d’entre nous, source de stress, elles tournent souvent dans notre tête comme des vautours au dessus d’une proie. Mon invitée du jour est Cathy Vandendriessche, elle partage avec nous ses conseils d’experte en bonheur. Dans cet article, vous trouverez au moins 3 clés pour changer votre vie dès maintenant.

Coach en développement personnel et professionnel, co-créatrice du programme FAITH, un programme pour être plus heureux dans tous les domaines de votre vie et créatrice du projet Expression de Sagesse dans lequel elle travaille sur la valorisation et la transmission de l’expérience des aînés.

Interview de Cathy Vandendriessche

« Bonjour Cathy, merci d’avoir accepté cette interview. C’est un véritable plaisir que de vous avoir pour la saison 2 de ce défi détox. »

Merci pour votre invitation, je suis très heureuse de participer à ce défi.

« Les pensées négatives sont sources de stress et nous entraîne souvent dans un état négatif de plus en plus profond. Comment pouvons nous détoxifier nos pensées négatives qui sont parfois très envahissantes ? »

2015 Dylan & Ceara LA
2015 Dylan & Ceara LA

La première étape est de prendre de conscience de ces pensées négatives ce qui peut paraître évident or notre discours interne tourne la plupart du temps sans que nous y prêtions réellement attention.

Pour cela nous sommes dotés d’un outil extraordinaire : Nos émotions.

Elles sont comme une merveilleuse boussole, elles nous permettent de prendre conscience de l’endroit où nous sommes et de nous diriger vers ce qui est juste pour nous.

Lorsque nous ressentons une émotion négative, il est alors intéressant de s’interroger sur les pensées qui traversent notre esprit.

La deuxième étape est d’accueillir ces pensées.

Le premier réflexe que nous avons lorsque nous constatons nos pensées négatives et de vouloir nous en débarrasser le plus rapidement possible et pourtant elles nous donnent des informations essentielles sur ce que nous sommes en train de considérer comme notre réalité, les rejeter sans avoir pris la peine d’entendre le message est la garantie d’un retour inconfortable.

Carl Jung a dit cette phrase très célèbre : « Tout ce à quoi l’on résiste persiste et tout ce que l’on embrasse s’efface. »

Toutes nos pensées sont basées soit sur l’amour, soit sur le peur, la troisième étape est le choix conscient.

Il s’agit d’une invitation à diriger ces pensées vers le choix le plus élevé, l’énergie d’amour.

Il est certain que cela demande une certaine discipline mais les petits ruisseaux forment les grandes rivières et il existe énormément d’outils qui peuvent accélérer le processus, je pense à la gratitude, Ho’oponopono, l’EFT, la méditation et bien d’autres.

« Objectif Bonheur est le nom d’un de vos ateliers que vous co-animé avec Caroline Bachot. Dans cet atelier, vous avez abordé une thérapie énergétique nommée EFT (Emotional Freedom Technique) pouvez vous nous expliquer comment l’EFT peut être un outil efficace pour nous aider à venir pacifier notre mental ? »

c0e92c0aec3194e6fdbf65302412c0e9 (1)L’EFT comme vous l’exprimez dans votre énoncé est outil de libération émotionnelle, grâce à cet outil, nous invitons les personnes que nous accompagnons à faire la paix avec leur histoire, à tirer la quintessence de leur expérience en lâchant leurs croyances limitantes afin de les remplacer par des croyances porteuses.

Cela permet à l’individu de sortir d’un schéma qui peut être destructeur et de retrouver son potentiel qui est illimité.

Nous repartons de la pensée racine, la pensée de laquelle découle toutes les autres du même ordre, il ne s’agit pas de supprimer l’évènement de la mémoire mais bien de libérer l’émotion négative qui y est liée afin qu’elle ne présente plus de freins à l’avenir.

Nous bâtissons notre vie sur un socle de croyances, les nôtres mais également les croyances collectives auxquelles nous donnons notre accord.

Prenons l’exemple d’une personne dont la croyance serait « je suis nulle ».

Cette croyance a pu être créée de multiples manières, par la répétition de cette idée par un éducateur ou par l’expérimentation d’une situation que la personne aura considéré comme un échec, quoi qu’il en soit, à un moment donné la personne aura donné son accord à cette idée et l’aura tenu pour vrai.

La croyance est installée et cette personne sera persuadée qu’elle est nulle.

Une fois la croyance limitante solidement ancrée, elle va être confortée par la personne elle-même qui, intimement convaincue qu’elle est nulle va créer des situations qui renforceront cette croyance puisque nous le savons, notre pensée est créatrice.

On comprend alors aisément comment le travail en EFT peut réellement pacifier notre mental.

« Vous organisez prochainement un atelier sur la gratitude en ligne. Est ce que la gratitude peut aider à modifier notre système de pensées ? Et si oui comment ? »

acf991d1d3845ed9f2bd6c4deb15b161Bien sûr ! La gratitude est sans doute un des outils les plus efficaces pour ça, elle permet un changement d’état d’esprit instantané.

Nous pourrions comparer le flux de nos pensées à un cours d’eau au sein d’un canyon, vous avez reçu toute une série d’informations que vous avez tenu pour vrai, la machine est bien rodée et cet eau circule paisiblement mais avec une certaine intensité dans son lit.

Jusqu’au jour où vous prenez conscience que le flux de vos pensées ne vous amène pas dans la bonne direction et que vous souhaitez changer votre destination.

Vous œuvrez alors à la création d’un nouvel embranchement, un flux de pensées plus positives.

Á chaque fois que vous pratiquez la gratitude, vous envoyez consciemment ce flux dans le nouvel embranchement et peu à peu, le lit grossit et l’eau prend l’habitude de prendre cette nouvelle direction.

Vous ne pouvez pas ressentir simultanément de la gratitude et de la colère, de la peur ou de la tristesse.

Ce que j’aime particulièrement avec la gratitude c’est qu’elle se pratique de manière extrêmement simple et surtout en tout autonomie.

Il vous suffit de vous focaliser sur les choses pour lesquelles vous pouvez être reconnaissant(e) et vous ressentez immédiatement un mieux-être.

Comme pour tous les outils c’est la répétition qui marquera ce changement en profondeur.

« Quand le degré de satisfaction dans notre vie est au plus bas que recommandez vous ? Doit on s’attaquer à tous les domaines de notre vie en même temps ? »

712d80137be366a85ea53b315ef04269J’inviterais les personnes vivant cette situation à en parler autour d’eux, à ne pas rester seules avec ces sentiments.

En en parlant à d’autres cela permet souvent d’accueillir et de reconnaître ce niveau de satisfaction pour ce qu’il est : l’interprétation personnelle d’une situation, point de vue qu’il est parfois difficile à accepter en restant seul dans son coin.

Il est important de rappeler que notre situation d’aujourd’hui est le fruit de nos pensées d’hier et par conséquent que nous avons chaque jour l’opportunité de changer les choses en profondeur.

Je pense qu’il est peut être intéressant de choisir un domaine comme point de départ, peut être celui qui nous semble le plus conflictuel et d’entamer un réel travail sur ce dernier.

Une blessure, un schéma, une croyance peuvent être la source de nombreux conflits à l’intérieur de nous dans différents domaines et lorsqu’on entame un travail poussé on prend rapidement conscience que tout est lié.

En choisissant de se focaliser sur la résolution d’une situation il n’est pas rare de constater que ce sont tous les domaines qui bénéficient de ce travail.

Le Défi Détox aussi sur Facebook

Inscrivez-vous sur le groupe de soutien du défi détox pour échanger entre participants dans toutes les étapes de votre détoxification : www.facebook.com/groups/soutiendefidetoxhappysoftely/

30

Ho’oponopono, un bel outil détox: interview de Nathalie Bodin

5

12814615_870135216452240_4378791783401143953_nNathalie Bodin Lamboy est conférencière et auteure de plusieurs livres dont « Ho’oponopono évoluer en toute liberté », « Ho’oponopono et le couple », ...

Nathalie organise aussi des ateliers. Elle nous fait le plaisir de participer à la deuxième édition de ce défi détox en tant qu’experte de cette merveilleuse philosophie de vie qu’est l’Ho’oponopono.

Pour les débutants ou les personnes qui ne sont pas ou peu familiers avec la philosophie Ho’oponopono, je vous invite à consulter son site Vivre Ho’oponopono ou sa page Facebook.

Interview de Nathalie Bodin Lamboy

« Nathalie, pouvez nous expliquer en quoi Ho’oponopono est une technique énergétique parfaite pour détoxifier son mental et comment peut-elle changer notre vie favorablement ? »

85e18919dcd60c5c67edba61c98a33f1Avec la méthode Ho’oponopono,  il est possible de détoxifier son mental en commençant par se libérer de ses peurs. Cette libération se fait grâce à la métamorphose de votre système de croyance ou de pensée. Seulement, vous ne pouvez entamer une détoxification si vous n’avez pas conscience que vous êtes intoxiqué.
Vous ne pouvez vous libérer de vos peurs tant que vous n’avez pas accepté leur présence. Parce que pour obtenir une détox efficace il y a une étape importante à franchir, l’acception. Il n’y a rien de tel que d’utiliser la méthode Ho’oponopono et ses quatre mots de sagesse « désolé, pardon, merci, je t’aime » pour y parvenir.
Accepter n’est pas se soumettre, tout au contraire c’est accueillir les événements mais surtout vos émotions qui surgissent face à l’événement.

Vous venez de vous disputer avec votre partenaire, vous vivez des moments difficiles avec vos collègues de travail, lancez à l’intérieur de vous le mantra « désolé, pardon, merci, je t’aime » en boucle et en silence sur la tristesse, la frustration, la colère ou toute autre émotion que vous vivez. De cette façon votre mental va cesser de diriger son attention sur la situation et vous allez revenir à vous.

Le mental adore construire des histoires pénibles. Il prétend qu’il a raison ou que vous êtes un(e) imbécile, il affirme que la seule façon de faire c’est la sienne et que les autres ne comprennent rien. La souffrance est générée par toutes ces phrases assassinent et font jaillir des émotions très désagréables.

Réciter un mantra à l’intérieur de soi peut paraître un peu étrange, et pourtant vous allez prendre conscience que ce sont vos émotions qui vous manipulent. La seule personne qui peut véritablement changer la situation c’est VOUS et personne d’autre.

Je viens de vous parler des deux notions les plus importantes du Ho’oponopono:

– La première est que vous êtes responsable à 100% de tout ce qui arrive dans votre vie. Cela signifie que vous êtes la personne idéale pour changer votre vie surtout si celle-ci ne vous convient pas. Une notion très libératrice car vous n’avez plus attendre de votre partenaire, de votre patron, de votre famille, du gouvernement  pour que les choses changent, c’est vous qui détenez les rênes.

– La seconde notion est que la situation conflictuelle est le reflet de vos peurs. Vous avez devant vous l’occasion de prendre conscience qu’une mémoire vous paralyse et qu’il est temps de s’en libérer. Ainsi, lorsque vous récitez dans votre silence intérieur « désolé, pardon, merci, je t’aime » en boucle tel un mantra vous prenez de la distance. Un nettoyage intérieur se fait et vous libère d’une mémoire devenue « limitante ».

Le changement qui s’opère va ensuite se répandre sur votre entourage comme une douce vague de chaleur.

12376795_800884656684671_88313120349545831_n
« Comment Ho’oponopono peut-elle nettoyer nos mémoires et croyances limitatives ? Avez-vous des témoignages ou expériences personnelles à nous partager concernant son efficacité sur ce sujet en particulier ? »

383f7ac4b9a06bbb7165b13c4c48063aVos mémoires ou croyances ont pris racine quand vous étiez enfant. Elles viennent des actes, des paroles ou des attitudes que vous entendiez des adultes de votre entourage. Que ce soit en famille, à l’école ou à la télévision, vous avez reçu des messages et en avez intégré quelques uns. Puis en grandissant vous avez gardé ces messages, ils sont devenus vos valeurs et vous avez agit en fonction de celles-ci.

Par exemple enfant vous entendiez souvent les adultes dire « il faut travailler dur » ou  «  il faut souffrir pour être belle » ou encore « l’argent ne fait pas le bonheur », vous avez adopté ces mémoires et en avez fait vos vérités.
Votre comportement est issu des mémoires collectives, familiales ou culturelles. Elles ne sont ni bonnes ni mauvaises, seulement un jour il faut savoir s’en défaire car elles deviennent « limitantes ». L’avantage avec Ho’oponopono est qu’il n’est pas utile sans d’avoir conscience de la mémoire qui a été éveillée.

Je m’explique.

Lorsque j’étais petite fille mes parents me disaient « il ne faut pas parler aux inconnus ». Cette phrase m’a permis d’être en sécurité car lorsque je rentrais seule de l’école, je ne parlais pas aux inconnus.

J’ai grandi et j’ai gardé en moi cette mémoire qui m’a maintenu en sécurité. Puis vient le jour où suite à la publication de mon premier livre, il m’a été demander de faire une conférence sur Ho’oponopono. J’ai répondu à cette demande par un « Non ». Ce refus faisait suite à une réflexion « je suis auteure pas conférencière ». Seulement, j’ai senti monter en moi de la frustration. J’étais mal à l’aise avec cette proposition mais surtout avec ma réponse. Alors, j’ai lancé le mantra « désolé, pardon, merci, je t’aime » en silence et en boucle. J’ai pratiqué Ho’oponopono sur mes émotions négatives sans connaître la mémoire en cause. Quelques jours après, je rappelais pour dire que j’étais d’accord pour donner une conférence et parler devant « des inconnus ».

Sans avoir conscience de la mémoire qui était en cause, sans chercher à changer la situation, sans savoir ce qu’il allait se arriver ensuite, j’ai réciter les quatre mots de sagesse encore et encore. J’ai prononcé la formule en moi jusqu’à ce que je me sente de plus en plus à l’aise, de plus en plus libérée.

« Suffit-il de répéter la formule « Désolé Pardon Merci Je t’aime » ou est ce que cela va plus loin que cela ? A quelle fréquence est il conseillé de travailler avec Ho’oponopono ? »

9aead13a441685db3ba6dd1d8c8ecde4Réciter « désolé, pardon, merci, je t’aime » en soi et en silence, ouvre la porte des possibles. Tant que vous êtes au prise avec votre mental, avec ses peurs et ses petites phrases assassinent vous ne pouvez entendre votre propre voix intérieure et vous ne pouvez être en paix.

La plupart d’entre nous recherche la paix ou la sérénité en pensant qu’elle se trouve à l’extérieur. Vouloir changer son partenaire, ses enfants, ses collègues ou amis, vouloir les amener à être autrement est le signal que votre Ego, ou mental, pense que le problème vient uniquement des autres. Vous ne pourrez trouver la paix que lorsqu’ils agiront différemment. Seulement la paix ne vient pas ou alors, elle ne tient qu’à un fil.

Parce que la paix est quelque chose que vous pouvez trouver uniquement en vous. La pratique du Ho’oponopono m’a amené à cette compréhension, vous ne pouvez changer l’autre, ce que vous pouvez transformer c’est votre réaction face à l’autre.

Dans votre silence intérieur vous allez découvrir les solutions aux problèmes que vous rencontrez. Sous le brouhaha de votre mental se trouve la sagesse de votre Moi profond. Cette partie qui est en lien avec la Source, l’Univers, Dieu, qu’importe le nom que vous lui donnez, elle détient les clés de vos conflits et vous donne accès à vos aspirations profondes.

Ho’oponopono est une pratique du quotidien. Chaque moment difficile est l’occasion de lancer la formule. Il n’y aucune restriction à son usage si ce n’est vos propres limites. Vous êtes complètement autonome avec cette méthode, nul besoin de thérapeute ou d’être conscient de quoi que ce soit. Au contraire, plus vous récitez la formule « désolé, pardon, merci, je t’aime » en étant sans attente, sans désir ou sans souhait, plus les résultats sont pertinents et même miraculeux.

« Nathalie, en tant qu’experte de cette merveilleuse philosophie qu’est Ho’oponopono, que conseilleriez-vous aux participants de ce défi détox pour élever leur vibration ? »

bd87a826e8c8215425ecbabfdd24af84Dans la formule Ho’oponopono, il y a les mots « je t’aime ».  Lorsque vous vivez un conflit et que vous récitez les quatre mots de sagesse, vous allez nettoyez les mémoires devenues limitantes grâce au « je t’aime ». Ces mots, vous allez les envoyer à la personne qui en a le plus besoin en ce moment difficile c’est-à-dire, VOUS.

En vous remplissant de l’énergie d’Amour vous allez ensuite irradier sur votre environnement et changer de niveau vibratoire. Vous allez devenir un l’émetteur et le récepteur de cette énergie bienveillante. Plus vous prononcerez en vous les quatre mots de sagesse, plus vous vibrerez dans l’Amour, plus vous attirerez de situations et de personnes de même niveau vibratoire.

Avec Ho’oponopono les conflits deviennent l’opportunité d’entrer dans une nouvelle vibration. Vous allez découvrir que la compassion, l’enthousiasme et la joie sont vos nouveau alliés. Alors n’hésitez plus, récitez en vous « désolé, pardon, merci, je t’aime » simplement pour vibrer de ce que vous souhaitez voir apparaître en ce monde.
Merci, je t’aime

Nathalie Bodin Lamboy

Le Défi Détox aussi sur Facebook

Inscrivez-vous sur le groupe de soutien du défi détox pour échanger entre participants dans toutes les étapes de votre détoxification : www.facebook.com/groups/soutiendefidetoxhappysoftely/

30

Mon kit de secours en cas de pensées toxiques

8

Vous vous rappelez le sujet du premier jour du défi :  Exit les pensées toxiques  ?

imageEt bien je vais vous faire une confidence… je suis encore au prise avec ce genre de pensées aujourd’hui. Je vous l’apprends peut-être mais ce n’est pas parce que j’écris ce blog que je suis devenu Bouddha et que je suis en route pour l’illumination  (ah ben peut-être en fait mais je ne le sais pas encore).

Voici mon kit de secours qui m’aide à calmer mon mental et à me recentrer.

Mon kit de secours : Top 5 des outils en cas de pensées toxiques, baisse de moral, montée d’angoisse et cie

image1- Me recentrer en mon coeur

Mon exercice très simple et très challenge du moment est de me recentrer en mon coeur. Je vous explique : au lieu de mettre mon attention sur mon mental et son flux de bla bla continu, je redescends mon attention en mon coeur. Je me pose quelques instants et je prends quelques inspirations.

Je me place ensuite au niveau de mon coeur et observe ce que je ressens.

Je m’ancre à la Terre aussi avant de commencer, je vous parlerai de techniques d’ancrage par la suite.

2- Ecouter des méditations guidées

Je me pose dans mon lit ou dans un coin tranquille avec mon casque vissé sur mes oreilles. Je vous ai réalisé une petite playlist sur ma chaîne YouTube avec quelques méditations guidées que j’apprécie. Certaines utilisent des mots plus « spirituels » qui pourraient toucher la « sensibilité » des plus agnostiques d’entre vous, n’accordez pas trop d’importance aux mots et concentrez vous sur votre corps et vos sensations.

3- La technique EFT

tapping-girl-eft-points« L’ EFT (Emotional Freedom Technic, en français : Technique de Libération Emotionnelle) est une technique de développement personnel. C’est une sorte d’acupuncture sans aiguille, très simplifiée, de façon à pouvoir être apprise très rapidement par tous.

Elle peut permettre à chacun, sans formation particulière, d’améliorer son bien-être : mieux gérer le stress, mieux vivre des évènements difficiles, être plus détendu et tout simplement plus heureux. » Source :  Site J’aime l’EFT

Je vous invite à découvrir l’EFT avec Claude Canivez avec qui vous pourrez faire vos premiers pas avec cette technique très simple mais puissante.

4- La technique du Hoʻoponopono

imageLe Hoʻoponopono (ho-o-pono-pono, parfois traduit en « remettre les choses en ordre », « rétablir l’équilibre ») est une tradition sociale et spirituelle de repentir et de réconciliation des anciens Hawaïens. Des coutumes identiques de thérapie familiale se retrouvent aussi dans toute la région de l’océan Pacifique. Le hoʻoponopono traditionnel était dirigé par un ou une kahuna lāʻau lapaʻau (prêtre guérisseur) pour guérir les maladies physiques ou psychiques au sein des groupes familiaux. La plupart des versions modernes sont conçues de telle façon que chacun puisse le faire seul. Source :  Wikipedia

Ho’oponopono est une sorte de mantra que l’on dit à l’intérieur de soi quand un conflit, une dispute, une contrariété, une émotion forte et négative surgit devant vous « Désolé, Pardon, Merci, Je t’aime ».

Je vous propose de télécharger l’ebook gratuit proposé par le célèbre site de Nathalie Bodin, auteur de plusieurs livres sur le sujet : Vivre Ho’oponopono.

5- Utiliser des applis positives sur mon téléphone

Dans mon Top 5 des applications autour du développement personnel, je vous propose de découvrir des applis positives qui m’ont aidée à développer la gratitude au quotidien, mieux respirer, élever ma vibration, entraîner mon cerveau à rechercher et se concentrer sur le positif.

Le Défi Détox aussi sur Facebook

Inscrivez-vous sur le groupe de soutien du défi détox pour échanger entre participants dans toutes les étapes de votre détoxification : www.facebook.com/groups/soutiendefidetoxhappysoftely/

30